Les écritures gothiques

De toutes les écritures gothiques, la Textura est certainement la plus répandue. Certaines marques (logo, enseignes) l’utilisent encore pour se différencier. Le plus souvent, elle apparaît sous une forme soi-disant lisible ; en fait, elle est si déformée qu’elle devient dénaturée et souvent laide.

En réalité, il existe plusieurs écritures gothiques. La première, la gothique primitive (apparue en France au XIeme siècle), naît d’une mode qui consistait à briser le tracé des lettres. S’ensuivirent beaucoup d’autres :  la textura, la bâtarde…et la gothique Fraktur utilisée juqu’au XVIe siècle. En Allemagne, une forme de gothique était encore utilisée au milieu du XXe siècle.

Ces écritures ont cela en commun qu’elles sont denses : les traits sont serrés et les espaces sont réduits. Par ailleurs, les majuscules n’apparaissent qu’en tête de mot et ne peuvent être accolées les unes aux autres.
Par contre, l’aspect brisé des lettres ne concernent pas toutes les écritures gothiques.

La gothique textura

Elle est apparue au milieu du XIIe siècle. Elle se caractérise par une forte densité et des arêtes vives qui peuvent être obtenues grâce à l’utilisation d’une plume métallique large de type Brause.

Elle présente les principales caractéristiques suivantes :

  • hauteur du corps de la lettre : 5,5 largeurs de plume ;
  • hauteur des ascendantes : 2,5 largeurs de plume ;
  • hauteur des descendantes : 2 largeurs de plume ;
  • angle du bec de plume avec l’horizontale : 45°;
  • Interligne : de l’ordre de 5 hauteurs de plume.

Comme toutes les écritures historiques, celle-ci peut être modifiée, déformée pour être adaptée à une composition moderne et libre. Laurent Pflughaupt est l’un des calligraphes qui travaille beaucoup (et avec quelle maîtrise!) sur cette écriture.
Plus modestement, je présente quelques unes de mes réalisations :

Poème calligraphié en Textura – F.Cheng

Texte calligraphié en Textura – Hamlet

La gothique Fraktur

Elle était pratiquée dans les pays germaniques tels que la Suisse, l’Autriche et l’Allemagne et atteint son apogée au milieu du XVIe siècle. Cette écriture, bien que beaucoup plus « souple » que la textura présente les mêmes caractéristiques dimensionnelles.

Minuscules Fraktur

Majuscules Fraktur

Je souhaitais vous présenter une de mes tentatives d’utilisation de cette écriture qui supporte très bien les « adaptations ». Je m’aperçois que je n’en ai plus trace. Il faudra que je pense à faire quelque chose de cette superbe Fraktur.

Néanmoins, vous pouvez voir une planche d’exercices ici.

La gothique cursive

Cette forme de gothique s’est développée parallèlement à la textura. Elle était utilisée par les hommes de loi et les écrivains. Ecrite à la « hâte », elle acqiuère au cours du temps sa cursivité. Elle est très différente des gothiques présentées précédemment. Le modèle ci-dessous ne présente qu’une version de chaque lettre. En réalité, il en existe plusieurs qui peuvent tout à fait cohabitées et qui s’enrichissent davantage encore du fait de la multitude de ligatures possibles.

Alphabet de minuscules cursives

Caractéristiques du tracé des minuscules

  • hauteur du corps de la lettre : 5 largeurs de plume ;
  • hauteur des ascendantes : 2 largeurs de plume ;
  • hauteur des descendantes : 2 largeurs de plume ;
  • angle du bec de plume avec l’horizontale : 45°
  • Interligne : 3 hauteurs de plume.

Quelques exemples de calligraphies basées sur l’utilisation de cette gothique :

Poème de Verlaine – Cursive gothique

Poème de St John Perse – Cursive gothique

La rotunda

Au XIIIe siècle, parallèlement à la gothique textura, se développent la gothique bâtarde( « bastarda »), dans le nord de la France et aux Pays-bas, et la rotunda, plutôt dans le sud de l’Europe. En Italie et en Espagne, la rotunda est très appréciée  pour ces formes à la fois rondes et anguleuses.

Elle présente les principales caractéristiques suivantes :

  • hauteur du corps de la lettre : 4 largeurs de plume ;
  • hauteur supplémentaire des ascendantes/descendantes : 2 largeurs de plume ;
  • angle du bec de plume avec l’horizontale : 45°;
  • Interligne : de l’ordre de 3 hauteurs de plume.

Minuscules Rotunda
L’une des  principales caractéristiques de cette écriture est l’empattement supérieur et/ou inférieur horizontal de certaines minuscules (comme les lettres b,u, d, p…). C’est aussi l’une des difficultés. A titre d’exemple, voici comment je procède pour tracer la hampe du p : j’attaque le trait horizontalement et,dans le même mouvement, je pivote la plume à 45°. Je maintiens ensuite cet angle jusqu’en bas du trait. Dans un deuxième temps, je comble l’espace entre le trait et l’horizontale.
Il y a certainement d’autres façons de procéder.

Ci-dessous, j’ai réalisé deux planches de majuscules. L’une est sobre et présente les mêmes caractéristiques que la minuscule. La seconde est plus ornementée. Dans tous les cas, la hauteur des majuscules équivaut à 5.5 hauteurs de plume.

Modele Majuscule Rotunda 1Modele Majuscule Rotunda  2

Voici l’une de mes planches d’exercice.

Exercice de Rotunda

Enfin, pour poursuivre mon apprentissage, j’ai réalisé cette composition en utilisant différents outils : une palette en bois biseautée pour la plus grosse majuscule, une plume brause de 3 mm pour la citation latine. L’alphabet en bas à gauche est tracé avec une plume Brause de 2 mm sur une portée de 3 hauteurs de plumes. La même plume a été utilisée pour l’alphabet vertical très étiré. Les lettres dessinées ont été décalquées sur des lettres tracées au préalable à l’Automatic Pen. Enfin, les petits caractères sont réalisés à la plume pointue.

Composition rotunda original

Cette composition est présentée dans le journal après inversion des couleurs!!!

A suivre…

4 réflexions à propos de “ Les écritures gothiques ”

  1. Superbe article! Merci.

  2. toutes mes sincères félicitaions, superbes calligraphies, TIFFANY

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 512 autres abonnés