Étiquettes

, , ,

Le week-end dernier, nous étions quelques-unes à profiter de l’enseignement de Laurent Rébéna (association Calligraphis) pour l’apprentissage des bâtardes italiennes, écritures voisines de la chancelière.
Après un cours comme celui-là, il me semble important de retravailler rapidement, si l’on ne veut pas tout oublier !

C’est donc ce que j’ai fait, avec ce petit exercice d’écriture (plume brause de 1 mm, gouache blanche sur papier Canson indigo) sur un texte de Georges Schéhadé . Evidemment, il aurait fallu enrichir le texte de’arabesques. Ce sera pour une prochaine fois!

Exercice sur une bâtarde italienne

Je profite de l’occasion pour remercier Laurent pour ces conseils avisés et sa culture calligraphique impressionnante, qu’il nous fait partager.

Voici le texte de Georges Schéhadé :

Il y a des jardins qui n’ont plus de pays
Et qui sont seuls avec l’eau.
Des colombes les traversent, bleues st sans nids.

Mais la lune est un cristal de bonheur
Et l’enfant se souvient d’un grand désordre clair.